Recherches et projets

Valorisation paysagère en périphérie

Dans la foulée d’une démarche d’idéation de projets de paysage menée sur la Rive-Sud de Montréal (2007), cette recherche vise, à partir d’un secteur ciblé, à caractériser les éléments de valorisations paysagères du point de vue des citoyens et à engager une réflexion prospective sur le devenir des territoires périurbains.

Démarche de prospective paysagère en zone périurbaine : contributions des savoirs citoyens et professionnels

Si l’identité et la qualité des paysages et cadres de vie en milieu périurbain constituent une préoccupation sociale en forte effervescence, les réflexions et savoir-faire restent à élaborer en matière d’aménagement des territoires. Or, outre les travaux ayant approché les dimensions qualitatives de la ville en terme de réalité matérielle, peu d’études ont contribué à la connaissance des valorisations sociales entretenues envers les territoires périurbains.


Tirant profit d’une démarche de concours menée en 2007 auprès de professionnels de l’aménagement (architectes, architectes paysagistes, designers urbains, urbanistes, etc.), en vue de réaliser un workshop (atelier de design intensif) de projets de paysage illustrant les meilleures pratiques en matière d’aménagement des territoires et des paysages périurbains de Longueuil, agglomération marquée par une des plus fortes pressions d’urbanisation de la périphérie montréalaise, les objectifs de cette recherche visent à : i) caractériser les territoires périurbains porteurs de valeurs paysagères pour les populations résidantes ; ii) engager un dialogue sur les manières de projeter le devenir des paysages par le biais d’un dispositif de médiation intégrant les savoirs citoyens et les savoirs experts; iii) dégager les conditions de cohérence du projet de paysage en situant l’intérêt et la portée des démarches de médiation sociale à accompagner, bonifier et infléchir les dynamiques du projet aménagiste en résonance avec les aspirations des populations.


Il est assuré que les retombées de cette recherche contribueront significativement, au plan de la pratique, à alimenter les réflexions engagées au Québec, au Canada, comme à l’étranger (ex.: Convention européenne du paysage) au regard des conditions d’intégration des dimensions paysagères à l’aménagement du territoire. Aussi, un large éventail d’intervenants profitera de ce projet qui éclairera les choix de plus en plus urgents à effectuer quant à l'avenir des territoires et de la qualité des cadres de vie en milieu périurbain.

Équipe



Partenaires de ce projet