Recherches et projets

Équipements de commande de télécontrôle en milieu urbain et périurbain

«Équipements de commande de télécontrôle en milieu urbain et périurbain : énoncé de la problématique paysagère et principes d’implantation» Ce rapport présente les résultats combinés de deux recherches. Une première étude a porté sur une recension des écrits et des pratiques concernant les équipements techniques et utilitaires présents dans les milieux de vie et identifier ceux qui pourraient s’y implanter. Une deuxième recherche s’est penchée sur la capacité d’accueil des poteaux et des milieux à recevoir les boîtiers de commande d’automatisation et saisir leurs opportunités d’intégration paysagère.


Depuis peu, plusieurs compagnies de services ont entrepris un programme d’automatisation et de télécontrôle de leur réseau (câbles, électricité, téléphonie, transport) en implantant des dispositifs de commande à distance dans l’espace public. Ces dispositifs prenant la forme de boîtiers variés apparaissent progressivement et sont de plus en plus observables dans les milieux de vie. Dans la plupart des cas, les dispositifs n’ont pas ou très peu été conçus pour bien s’intégrer au cadre de vie et ont conservé une apparence plutôt technique et industrielle. Ces nouvelles pratiques tendent à transformer le réseau physique de distribution actuel, et par conséquent, à modifier l’espace public.
Les boîtiers de commande de télécontrôle sont donc des équipements techniques qui permettent d’effectuer à distance des actions sur un réseau (câbles, électricité, téléphonie, gestion des feux de circulation). Généralement, les systèmes de télécontrôle qu’ils soient privés ou publics sont intégrés à un boîtier dans les espaces publics et servent à différents services et fonctions. Ils peuvent être fixés sur un poteau du réseau de distribution à différentes hauteurs, sur les réseaux de luminaires des municipalités ou intégrés à ceux-ci et être également sur un socle. Ils sont généralement implantés sur les emprises publiques en avant ou arrière-lot, sur les trottoirs, dans les ruelles, dans les rues, adossés aux immeubles, etc.
Les équipements de télécontrôle sont implantés de manière ponctuelle dans les milieux. Ils sont des équipements qui, en eux-mêmes, n’impliquent pas une transformation majeure de l’espace urbain. Par contre, les équipements ne s’inscrivent pas seuls dans un milieu, ils interagissent avec les éléments qui sont déjà présents et ceux qui seront implantés. Ainsi, la problématique que pose leur implantation ne s’exprime pas tant en termes de détermination de l’impact généré par un boîtier, ni même de l’apparence de ce dernier, mais plutôt de sa relation et de sa compatibilité avec les autres équipements qui s’accumulent actuellement dans les espaces publics de même que les activités qui s’y déploient et des qualités tangibles et intangibles de ces lieux, donc du paysage urbain et périurbain.
Ce rapport présente les résultats de deux recherches qui alimentent de manière approfondie cette problématique. Une première étude a porté sur une recension des écrits et des pratiques pouvant documenter les équipements techniques et utilitaires qui sont actuellement présents dans les milieux de vie tant ici qu’ailleurs et identifier ceux qui pourraient s’y implanter à moyen et long termes. De manière complémentaire, une deuxième recherche s’est penchée sur la capacité d’accueil des poteaux et des milieux à recevoir les boîtiers de commande d’automatisation et saisir leurs opportunités d’intégration paysagère. Certains boîtiers étant déjà présents sur le territoire, l’agglomération de Montréal a servi comme terrain d’étude du fait de la multiplicité des situations pouvant y être observées et des différentes typologies urbaines et périurbaines qu’offre ce territoire.

Équipe

 



Partenaires de ce projet