Recherches et projets

Habitations Jeanne-Mance : Visions d'aménagement

Dans le cadre de la révision de son plan stratégique, la Corporation d’habitation Jeanne-Mance (CHJM) a engagé une collaboration avec la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) en vue d’élaborer un exercice d'évaluation et d'idéation concernant les espaces extérieurs des Habitations Jeanne-Mance, l'un des plus vastes sites d'habitat social au Québec et localisé au coeur de la ville de Montréal.

Ce travail a permis d’illustrer des visions d’aménagement afin de définir les potentialités de transformation pour ce secteur urbain et de dégager des principes et des critères d’aménagement dans l’optique d’un développement cohérent de l’ensemble du site et de ses interfaces urbaines et publiques.

Ce projet qui alliant à la fois recherche appliquée, formation des étudiants et recherche-création en architecture de paysage s’est déroulé de juin à décembre 2015 et était divisé en trois étapes principales.

 

Étape 1 : Enjeux,  aspirations et sites d’opportunités

juin à août 2015

L’étape 1 de la démarche consistait à réaliser un portrait des principales préoccupations paysagères portées par différents acteurs de la planification du site ou du faubourg Saint-Laurent dans son ensemble réalisé à partir de la lecture de la documentation disponible :

  • Les documents de la Corporation d’habitation Jeanne-Mance;
  • La documentation associée au PPU du Quartier latin (dont les mémoires déposés;
  • Autres sources documentaires.

Le portrait ainsi réaliser à été présenter et valider par un groupe de travail formé par la Corporation d'habitation Jeanne-Mance et composé des membres de son comité « aménagement » et de ses principaux partenaires. Le groupe de discussion s'est tenu le 16 juillet 2015.

Pour consulter le rapport synthèse de l'étape 1 : Cahier 1_Portrait des enjeux et aspirations envers les espaces extérieurs des Habitations Jeanne-Mance 

 

Étape 2 : Atelier de caractérisation des paysages

septembre à octobre 2015

À l’étape 2, les étudiants de l’Atelier de caractérisation des paysages (APA 6002) de l'École d'urbanisme et d'architecture de paysage étaient appelés à diviser leur travail en quatre étapes principales :  

  • La sélection d’une thématique de travail à partir de celles identifiées à l’étape 1;
  • La formulation d’une stratégie de caractérisation reposant sur l’utilisation d’une variété de méthode de lecture paysagère;
  • Sur la base des constats d’analyse, l’établissement d’un diagnostic faisant la synthèse des lectures paysagères effectuées;
  • Pour orienter l’action, la rédaction de recommandations qui localisent les sites d’occasion de projets et proposent des critères de design reliés à ces sites.

Au total, les étudiants de l’Atelier de caractérisation des paysages ont réalisé 7 exercices de caractérisation des espaces extérieurs des HJM.

Les étudiants ont présentés leur travail devant le comité « aménagement » de la Corporation d'habitation Jeanne-Mance lors d'une séance spéciale tenue le 2 novembre 2015.

La synthèse des exercices de caractérisation effectués par les étudiants prend la forme de tableaux qui rapportent les principales analyses effectuées et les constats auxquels elles ont conduit. 

Recommandations liées à la configuration des interfaces avec le milieu adjacent :

  • Affirmer le contraste urbain et végétal des HJM comme élément distinctif du site dans son contexte d’insertion
  • Intégrer l’espace piéton périphérique à l’aménagement des HJM afin d’améliorer l’expérience de déambulation au pourtour
  • Favoriser l’émergence d’espaces publics sur les vides urbains situés en périphérie du site

Recommandations liées au site comme lieu de déambulation et de transit :

  • Consolider la présence des allées piétonnes sur le site, notamment en assurant la continuité du cheminement piéton sur les portions des allées De Bullion, Hôtel-de-Ville, Émery et Sainte-Élizabeth où l’espace est partagé avec la chaussée véhiculaire ou les stationnements.
  • Faciliter la traversée du boulevard De Maisonneuve.
  • Améliorer la qualité de l’espace piéton aux entrées du site a afin de favoriser leur utilisation et de favoriser leur perception comme espace public.

Recommandations liées à l’appropriation sociale des lieux et qualité de vie:

  • Favoriser la diversité des usages programmés extérieurs afin de rejoindre l’ensemble des résidents des HJM en améliorant notamment le confort (mobilier, stimuli visuels) des anciennes aires de jeux du plan directeur d’origine et en développant une variété de types d’espaces extérieurs (cours intérieurs, placettes, jardins, etc.)
  • Modifier la configuration des espaces extérieurs de l’îlot sud des HJM afin de générer des cours semi-closes ou closes qui favorisent l’appropriation.
  • Développer un plan-lumière distinctif pour le site des HJM qui facilite la perception du caractère résidentiel du site et qui s’inscrit en contraste avec le caractère animé du Quartier des spectacles.

Recommandations liées à l’image du site et son esthétique visuelle

  • Valoriser la présence des murales comme élément identitaire des HJM.
  • Affirmer la diversité des ambiances paysagères et végétales présentes sur le site des HJM par l’inclusion de secteurs ayant pour thématique les archétypes de la nature et notamment de jardins ornementaux qui sont actuellement absents du site.

Pour consulter le rapport synthèse de l'étape 2 : Cahier 2_Synthèse de l'Atelier de caractérisation des paysages

 

Étape 3 : Illustration des principes d’intervention

novembre à décembre 2015

L’étape 3 de la démarche vise à illustrer les recommandations précédentes. Le plan-image et les illustrations ont été réalisés lors d’une « charette d’idéation » de sept jours par les membres de l’équipe de recherche et des collaboratrices externes. Cet exercice ne vise pas à formuler un projet détaillé d’intervention, mais plutôt à offrir un cadre d’interventions souple, évolutif, incitatif. 

La synthèse des recommandations ainsi que le plan-image ont été présenté au comité « aménagement » ainsi qu'à divers partenaires de la Corporation d'habitation Jeanne-Mance lors d'une rencontre tenue le 4 février 2016.

Le processus de synthèse des recommandations et de réflexion qui a suivi l’atelier de caractérisation des paysages a permis d’élaborer un projet de paysage qui repose sur deux assises principales ainsi que trois interventions clés et trois actions de mise en valeur.

A_Assises


  • A_1 Habiter les extérieurs
    • renforcer la qualité d’un cadre de vie extérieur (en relation avec les logements) et reconnaître que les espaces extérieurs participent directement au mode d’habiter les lieux;
    • favoriser le «vivre ensemble» et les échanges entre les résidents;
    • stimuler l’intérêt des lieux extérieurs;
    • faciliter l’appropriation des espaces extérieurs pour l’ensemble des générations (de l’enfant au 3e âge et des hommes et des femmes).
  • A_2 La nature en métaphore
    • les arbres et les bassins de rétention que l’on associe à la nature sauvage;
    • l’espace nourricier (jardin communautaire), le verger et la pépinière que l’on associe à la campagne;
    • les jardins de fleurs et d’événements que l’on associe à la domestication de la nature et au plaisir du regard.

B_Interventions clés


  • B_1 Des jardins de vie
    • Espace de création collaborative, il devient l’espace à voir et à vivre le temps.
    • Espace d’apprentissage, il permet le contact et l’interaction avec la terre.
    • Espace d’expressions culturelles, il offre la possibilité d’interagir avec des communautés résidentes.
    • Espace de vie, il exprime la rencontre entre la nature florale et l’habitant des lieux dans son quotidien.
  • B_2 Un carrefour et des points
    • Une centralité renforcée par la formalisation de la rencontre de deux axes importants, soit l’allée de l’Hôtel-de-Ville et le boulevard De Maisonneuve;
    • Des points de rencontre et des noeuds d’orientation localisés au croisement des allées et des passages.
  • B_3 Des fronts urbains
    • Marquage clair de la façade nord du site (rue Ontario) par un front vert;
    • Requalification du secteur de la rue De Boisbriand par l’établissement de lien avec la rue Sainte-Catherine et l’amélioration du front bâti.

C_Actions de mise en valeur


  • C_1 Des promenades en allées et en passages
    • 4 allées piétonnes : l’allée de l’Hôtel de Ville, l’allée De Bullion, l’allée Sainte-Élisabeth, l’allée Émery;
    • Une multitude de passages 1ui assurent les liens entre les unités d’habitations sur l’ensemble du site.
  • C_2 Stationnements en nature
    • Réinventer les usages, le sens et l’expression de chacun des espaces en appliquant le principe de fonctionnalité tout en maximisant la gestion des eaux de ruissellement pluvial et des dépôts de neige
  • C_3 Nordicité
    • Développer l’expression hivernale du site par l’éclairage nocturne de plusieurs lieux.

Pour consulter le rapport synthèse de l'étape 3 : Cahier 3_ Habitations Jeanne-Mance en projet de paysages

 

Équipe





Partenaires de ce projet