Mission

La Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal (CPEUM) a été fondée en 1996 pour donner suite à une demande croissante en matière de paysage. Affiliée à la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal, la CPEUM demeure le seul laboratoire québécois spécialisé dans ce domaine. Ayant pour mission le développement de connaissances et de moyens d'intervention dans les domaines du paysage et de l'environnement, la CPEUM mise pour ce faire, sur des collaborations étroites avec ses principaux partenaires (ministère des Transports du Québec, ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Ville de Montréal). En faisant appel tant aux disciplines des sciences de l’aménagement (architecture de paysage, architecture, urbanisme, design industriel), que des sciences humaines et des sciences de la nature, elle mise également sur le dépassement des approches traditionnelles. Elle privilégie une perspective de recherche-action prenant appui sur l’expérimentation et sur l’ouverture aux savoirs disciplinaires multiples. Cette particularité constitue un levier essentiel au développement des connaissances pratiques, méthodologiques et théoriques.

Outre la production de connaissances, la CPEUM maintient un engagement soutenu envers deux autres volets de sa mission.

Ainsi, par la publication de livres ou d’articles, l’organisation de colloques et la tenue de conférences, elle s’emploie à diffuser le plus largement possible les connaissances issues de ses travaux et ce, tant à l’échelle locale, que nationale ou internationale. De même, soucieuse de former une relève scientifique de haut niveau, la CPEUM est très active tant en matière d’enseignement que d’encadrement à la maîtrise et au doctorat. Elle fait aussi régulièrement appel à des étudiants de cycles supérieurs ou de premier cycle pour la réalisation de ses travaux.

Que ce soit par ses activités de production de connaissances nouvelles, de diffusion ou de formation, les travaux de la CPEUM convergent donc tous vers une même finalité : améliorer la qualité du cadre de vie et l'identité des espaces urbains et ruraux du Québec.