La Chaire UNESCO (CUPUM) et la Chaire en paysage et environnement (CPEUM) soulignent l’apport unique de Patrick Marmen à leur développement scientifique

4 novembre 2020

Après maintenant près de 10 ans d’une collaboration étroite et fructueuse en tant que conseiller à la recherche à la Chaire UNESCO en paysage urbain (CUPUM) et à la Chaire en paysage et environnement (CPEUM) de l’Université de Montréal, Patrick Marmen ouvre un nouveau volet à sa carrière. Depuis le début du mois d’octobre 2020, il a rejoint l’équipe du Bureau de design de la Ville de Montréal à titre de commissaire au design.

Au nom de l’ensemble des membres des équipes de recherche, des collaborateurs et des partenaires de projet qu’il a côtoyés au cours des années, nous souhaitons le remercier vivement pour son engagement soutenu et sa contribution importante à l’avancement des projets portés par la CUPUM et la CPEUM.

Son engagement initial dans le cadre du Concours international d’idées YUL-MTL : Paysages en mouvement, aura permis à Patrick de développer une niche unique à titre de conseiller professionnel dans divers concours de design urbain et d’architecture de paysage au sein de la CUPUM. Ainsi et à titre d’exemple, il aura été étroitement impliqué dans la réalisation du Concours d’architecture de paysage pour la création du Jardin du Québec dans le cadre de l’Exposition internationale horticole de Qingdao, Chine en 2012. Il aura également joué un rôle clé dans la réalisation de diverses éditions de l’activité phare de la CUPUM, soit les Workshop Atelier/Terrain_UNESCO, dont les éditions de Binzhou (Chine, 2014), de Sao Paulo (Brésil, 2015) et d’Évry (France, 2017).

Au sein de la CPEUM, Patrick a participé à de nombreux projets de recherche en partenariat avec divers partenaires ministériels, régionaux et municipaux. Il aura été fortement impliqué dans des études de caractérisation paysagères et dans la mise en place du Laboratoire d’innovation paysagère que la CPEUM partage avec la CUPUM. Son implication plus récente dans des démarches d’élaboration de vision stratégique a permis de faire valoir son expertise dans les approches d’innovation sociale en design urbain.

Par-delà son implication en recherche, Patrick a maintenu une activité d’enseignement dans divers programmes en architecture de paysage et en design urbain assurant ainsi la valorisation de la recherche auprès des étudiants du 1er et 2e cycle.

Au vu de son apport remarquable au sein de nos équipes de recherche, nous lui sommes grandement reconnaissants et lui souhaitons le meilleur des succès dans ces nouvelles fonctions à la Ville de Montréal.